Publié le 24 Juin 2018

Des chiens de toutes races peuvent concourir. Archives Ouest-France.

Des chiens de toutes races peuvent concourir. Archives Ouest-France.

À Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor) ce dimanche, l’école d’éducation canine organise un concours d’agility. Les concurrents sont au nombre de 96. Ils peuvent se qualifier pour le championnat régional. Cette discipline qui impose des règles d’obéissance au chien met aussi en valeur la complicité entre le maître et son toutou.

Lien vers l'article original.

Article du Télégramme

Article du Télégramme

Lire la suite

Publié le 15 Juin 2018

Une assemblée générale ordinaire de l'EECSB se tiendra le 28 juin 2018 à 20h au manoir de la ville Guyomard.

Le 30 juin 2018 (dernier jours de la saison) un pique-nique sera organisé sur le terrain (apportez vos repas, le club offre l'apéro). Au programme : activités divers en fonction des présents.

Lire la suite

Publié le 13 Juin 2018

La présence de Major, le chien visiteur, a procuré un non moment de détente, mardi, à l’Ehpad du Petit-Bily.

La présence de Major, le chien visiteur, a procuré un non moment de détente, mardi, à l’Ehpad du Petit-Bily.

Le jeune chien de compagnie est devenu une véritable star à l'Ehpad du Petit-Bily à Plancouët. La visite de Major est particulièrement attendue lors de la séance d'animation proposée par Philippe Gobbé, son maître et directeur de l'établissement.

Chaque quinzaine, un groupe de cinq à six résidents bénéficie d'une séance récréative en compagnie du golden retriever.
D'une sociabilité exemplaire, Major se caractérise par un caractère doux mais bien affirmé : « Têtu, gourmand mais craintif », affirme son maître. Ensemble et accompagné de Béatrice Renault, auxiliaire de vie, ils ont suivi des cours d'éducation canine, chaque samedi, dispensés à Saint-Brieuc par un organisme agréé.
Mardi, Major s'est présenté face à chaque résident participant à la séance pour recevoir une caresse de bienvenue.
Ensuite, muni d'une seconde laisse, chacun a été invité à conduire le fidèle compagnon pour une promenade dans la cour. Une tendre complicité et une agréable connivence se sont rapidement établies entre les résidents et Major.

Cliquer ici pour voir l'article original

Lire la suite

Publié le 12 Juin 2018

Youwan Chevance-Osborne et Tikaani forment une bonne paire, mais c'est avec Guermitt que le collégien de Saint-Quay ira disputer le championnat d'Europe junior. (Photo : Le Télégramme)

Youwan Chevance-Osborne et Tikaani forment une bonne paire, mais c'est avec Guermitt que le collégien de Saint-Quay ira disputer le championnat d'Europe junior. (Photo : Le Télégramme)

Le 14 juillet prochain, un collégien de Saint-Quay et un berger belge malinois seront aux Pays-Bas pour tenter de décrocher le titre de champion d'Europe d'agility. En attendant l'éventuel feu d'artifice, le couple va s'entraîner dur, dans les semaines qui viennent.


14 ans Youwan Chevance-Osborne touche le bout de son rêve : il vient de composter son billet pour le championnat d'Europe junior d'agility aux Pays-Bas, le 14 juillet. Une récompense méritée après une première tentative, l'année dernière. « Avec Tikaani (race Samoyede) nous avons participé à la sélection en 2017, mais nous avons échoué. Nous étions 70 à nous présenter, c'était impressionnant de voir autant jeunes comme moi, à se battre pour cette sélection. Cet échec n'a fait que renforcer notre envie de mieux faire pour cette année. Et nous avons gagné notre billet lors du concours de Cholet, le 2 avril ». Le couple n'est pas à son premier coup d'essai. Il a fini quatrième du championnat de France juniors, troisième au Grand Prix de France dans la même catégorie et 60e au Trophée par équipes en catégorie seniors.

18 mois de formation
Tout a commencé aux 10 ans de Youwan. Celui qui réside à Plourhan a souhaité un chien comme animal de compagnie pour ses dix bougies. Joueur de handball, Youwan avait l'envie de partager sa vie de sportif avec Tikaani. « C'est alors que j'ai contacté le club Agility de Saint-Brieuc. Il aura fallu 18 mois de formation pour que l'animal s'habitue au parcours. Ça demande de la technique. Si les sauts, le passage dans le tunnel sont largement accessibles, le slalom composé de douze intervalles est sans aucun doute l'épreuve la plus délicate à exécuter, car ce n'est pas naturel ». Le parcours fait 200 m au maximum et la compétition ressemble au saut d'obstacles, à cheval. Il y a des pénalités de cinq points en moins en fonction des passages d'obstacles et autant de points retirés si le temps minimum imposé est dépassé.

Aux Pays-Bas avec Guermitt
« Tikaani n'est pas sa forme optimale, regrette Youwan. Elle a coup de mou. C'est pour cela que j'irai en Hollande avec Guermitt (race berger belge malinois) qui appartient à mes coaches Anne et Alain Gicquel qui eux-mêmes étaient ce week-end au championnat de France ». Guermitt a sept ans et a une forte expérience des concours, « on se connaît bien et nous avons pris de bons automatismes ». Le collégien de Saint-Quay et Guermitt pourraient d'ailleurs faire un tour de chauffe lors du concours régional programmé le 24 juin à La Ville-Guyomard.

 

Lien vers l'article original ici.

 

Lire la suite

Publié le 26 Mai 2018

Le 26 mai 2018 l'EECSB inaugurait le parc d'activités canines qu'elle a mis en place avec le concours de ville de Saint-Brieuc (rue Jules Vallès) lors de la Journée citoyenne. Durant cette inauguration les cours rouges se sont donnés sur le site.

Le parc du carrefour de la rue Jules Vallès (22000 Saint-Brieuc)

Le parc du carrefour de la rue Jules Vallès (22000 Saint-Brieuc)

Un parc d'activité ouvert à tous et à tous les chiens
Le site...
Le site...
Le site...
Le site...

Le site...

... avec des chiens !
... avec des chiens !
... avec des chiens !
... avec des chiens !
... avec des chiens !
... avec des chiens !
... avec des chiens !
... avec des chiens !
... avec des chiens !

... avec des chiens !

Lire la suite

Publié le 2 Mai 2018

Tikaani, star du championnat de Bretagne d'agility

Les animaux et leurs maîtres ont dû s'illustrer dans deux catégories d'épreuves chronométrées, avec 22 obstacles. Une compétition qui ouvrait des places pour le championnat de France.


La star du jour, c'est Tikaani, une chienne de 5 ans, accompagné du jeune Youwan, vainqueur de L'Européen open en junior. Optimiste, son maître se donne à fond pour coacher la chienne et l'accompagner dans cette aventure : « Aujourd'hui, je suis content de notre parcours, j'espère qu'on pourra aller jusqu'en finale. »

 

Lien vers l'article original ici.

Tikaani, star du championnat de Bretagne d'agility

Lire la suite

Publié le 29 Avril 2018

Organisé par l'Ecole d'Education Canine de Saint-Brieuc sur terrain de la Ville Guyomard, le dimanche 29 avril 2018. de 8h à 20h.

 

" Le championnat régional d'agility a lieu ce dimanche 29 avril, à La Ville-Guyomard. 93 participants, dont quelques anciens de l'équipe de France, seront présents pour faire montre de leur talent de dresseur et de celui de leur chien.
L'école d'éducation canine de Saint-Brieuc accueille, ce dimanche 29 avril, le championnat régional d'agility organisé à La Ville-Guyomard. Habituée à organiser son concours annuel, qui aura lieu le 24 juin, l'école d'éducation canine se prépare à recevoir 93 engagés. Des duos maîtres-chiens qui vont s'affronter dans quatre catégories différentes. La catégorie A, pour les petits chiens, la B, pour les moyens, la C, pour les chiens de taille standard et la D, pour les molosses. « Ça va être un très beau spectacle et le niveau est très relevé », prévient Jean-François Bourdoulous, de l'école d'éducation canine. « Certains participants ont fait partie de l'équipe de France et d'autres prétendent à une place en sélection nationale ». S'il reste avant tout un jeu pour le chien, l'agility, sport canin dans lequel l'animal évolue sur un parcours d'obstacles sous la conduite de son maître, avec l'objectif de réaliser un minimum de fautes dans un temps imposé, n'en reste pas moins spectaculaire.
Le résultat d'un bon dressage

« Les spectateurs, même ceux qui ne sont jamais venus, sentent tout de suite quand il y a une vraie complicité entre le chien et le maître », explique Jean-François Bourdoulous. « C'est le fruit d'un entraînement important mais c'est cette complicité qui va faire toute la différence durant les épreuves ». Car si le chien obéit traditionnellement aux ordres vocaux, il est aussi capable de répondre au moindre mouvement du corps de son maître. « C'est quelque chose de très spectaculaire et qui montre ce qu'on peut avoir comme résultat avec un bon dressage ». La journée sera divisée en deux parties. Le matin aura une première épreuve avec des obstacles à zone, type passerelle. Quant à l'après-midi, c'est l'épreuve de jumping qui sera à l'honneur. La journée se terminera avec la remise des prix. "

(Photo : Le télégramme)

(Photo : Le télégramme)

Lire la suite