Publié le 4 Janvier 2006

Chiens et enfants comment éviter le pire ? Vous avez peur des chiens ?

Voici quelques conseils de bons gestes et attitudes à adopter :

 

Car certains comportements humains (mal interprétés par les chiens) peuvent générer du stress, de la peur et des réactions inappropriées de la part des chiens, voir même de l'agressivité.

Les chiens ne comprennent pas toujours ce que font (ou veulent) les enfants. Les chiens peuvent donc facilement se sentir menacés par un (ou des) enfant(s), et opter pour une réaction de défense. Dans la plupart des cas, en dessous d'un certain âge, les enfants ne sont pas capables de comprendre les règles et les codes de communication des chiens. C'est donc aux parents et surtout aux propriétaires de chien qu'il incombe la responsabilité de faire respecter les règles et de les enseigner.

LES BONS GESTES :

  • D'une manière générale, il faut éviter d'approcher un chien inconnu, surtout s'il est attaché ou en laisse. Car un chien attaché ne peut pas s'exprimer convenablement et n'a pas la possibilité de fuir. Il faut demander l'accord du maître pour approcher ou toucher un chien.
  • Avec un chien inconnu (même un chien "de famille") il est impératif de ne pas le déranger durant ses repas ou son repos.
  • Laissez les chiens venir à vous, n'allez par vers eux. Appelez un chien plutôt que l'approcher. Ou approchez le tranquillement, en parlant doucement (à voix basse), en tournant autour de lui à distance et sans le regarder fixement. Proposez lui vos mains et laissez le chien les renifler, sans geste brusque de votre part jusqu'à ce qu'il vous accepte.
  • Seuls les chiens qui manifestent un appel au jeux (voir positions spécifiques en illustrations ci-dessous) peuvent être approchés sans crainte. Il est d'ailleurs préférable d'attendre que le chien (que vous ne connaissait pas) vous invite à jouer avec lui (plus tôt que l'inverse).
  • Ne caressez jamais la tête d'un chien (ce geste peut être perçu comme un contrainte).
  • Il ne faut pas prendre le jouer d'un chien que vous ne connaissez pas.
  • N'approchez pas d'un chien blessé, d'un chien qui a peur, qui montre des signes d'agressivité ou qui se trouve dans un lieu où il ne peut pas s'échapper.
  • Ne courrez pas après ou devant un chien.
  • Ne pas immobiliser ou enlacer un chien (même pour lui faire un gros câlin) car les chiens n'aiment pas être contraint.

 

Positions typiques des chiens qui appellent au jeux.Positions typiques des chiens qui appellent au jeux.

Positions typiques des chiens qui appellent au jeux.

LES MAUVAIS GESTES :

  • Toucher ou approcher un chien sans l'accord du maître (et sans sa présence).
  • Toucher ou approcher un chien attaché ou en laisse.
  • Déranger un chien durant ses repas ou son repos.
  • Arriver en ligne droite ou en courant sur un chien.
  • Fixer un chien du regard.
  • Avoir des gestes brusques, rapides.
  • Caresser un chien sur la tête.
  • Courir devant ou après un chien.
  • Enlacer ou immobiliser (le contraindre) un chien.
  • Laisser un enfant seul (sans surveillance) avec un chien, peut importe la race, la taille ou le tempérament du chien en question.

 

Voici quelques attitudes utilisées par les chiens qui peuvent vous alerter. Car, à travers ces quelques attitudes, le chien demande d'être laissé tranquille.

Dans l'odre ce chien vous dit : 1 - J'ai peur. 2 - Je suis stressé, anxieux. 3 - J'ai tellement peur que je veux que la situation s'arrête. 4 - Cette situation m'est insuportable, je suis en colère, il faut que ça cesse.Dans l'odre ce chien vous dit : 1 - J'ai peur. 2 - Je suis stressé, anxieux. 3 - J'ai tellement peur que je veux que la situation s'arrête. 4 - Cette situation m'est insuportable, je suis en colère, il faut que ça cesse.
Dans l'odre ce chien vous dit : 1 - J'ai peur. 2 - Je suis stressé, anxieux. 3 - J'ai tellement peur que je veux que la situation s'arrête. 4 - Cette situation m'est insuportable, je suis en colère, il faut que ça cesse.Dans l'odre ce chien vous dit : 1 - J'ai peur. 2 - Je suis stressé, anxieux. 3 - J'ai tellement peur que je veux que la situation s'arrête. 4 - Cette situation m'est insuportable, je suis en colère, il faut que ça cesse.

Dans l'odre ce chien vous dit : 1 - J'ai peur. 2 - Je suis stressé, anxieux. 3 - J'ai tellement peur que je veux que la situation s'arrête. 4 - Cette situation m'est insuportable, je suis en colère, il faut que ça cesse.

Exemple d'un chien qui exprime son refus d'approche.

Exemple d'un chien qui exprime son refus d'approche.

Repérer rapidement ces signaux et ces modifications de comportement préviendra bien des malentendus. Les flèches rouges vous indiquent des signes spécifiques (transpiration des pattes, poils hérissés, retroussement des babines, oreilles en arrières, queue entre les pattes...) En voici d'autres :

Ces attitudes vous indiquent que le chien demande de le laisser en paix.

Ces attitudes vous indiquent que le chien demande de le laisser en paix.

Si vous avez PEUR des chiens, ou si vous croisez un CHIEN qui se montre AGRESSIF :

  • Rester calme, immobile ou bouger lentement. En faisant mine d'être occupé par autre chose (une branche, une herbe, un trou ou une tâche sur le sol...).
  • Ignorez les aboiements.
  • Ne courrez pas, ne fuyez pas.
  • Ne faite pas de gestes brusques ou rapides (et surtout ne cherchez pas tenter de corriger le chien).
  • Ne criez pas (mais parlez le plus doucement possible).
  • Garder vos bras le long du corps (même si le chien vient renifler vos mains).
  • Ne fixez pas le chien du regard.
  • Quittez tranquillement les lieux après avoir fait doucement 2 ou 3 cercles autour de vous même.
Voici deux enfants qui, instinctivement, accomplissent les mauvais réflexes (cries, mains levées, fuite...). Des réflexes qui peuvent augmenter la pression sur le chien.

Voici deux enfants qui, instinctivement, accomplissent les mauvais réflexes (cries, mains levées, fuite...). Des réflexes qui peuvent augmenter la pression sur le chien.

Lire la suite

Publié le 2 Janvier 2006

Vous croisez un chien qui porte une laisse, un collier, un ruban, un foulard, un gilet aux couleurs particulières... Qu'est-ce que cela signifie ?

Exemples de codes couleurs (non officiels)

Exemples de codes couleurs (non officiels)

ATTENTION : ces codes ont été "une tentative" qui n'a jamais réussi à faire consensus de manière officielle dans le monde canin. Leurs significations restent donc imprécises et parfois contradictoires. Mais certains propriétaires y font néanmoins référence.

Voici quelques références contradictoires sur le sujet :

www.petsonic.com
www.nafeusemagazine.com
www.chien-education-elevage.com
www.sympa-sympa.com

Pour palier à ce "manque", l'usage reste sur des signes sans sans équivoque (ex. des gilets portant une mention spécifique) et parfois seul le dispositif semble évident (même sans mention). Mais même dans ce domaine, il n'y a rien d'officiel. En voici quelques exemples :

Codes vestimentaires caninsCodes vestimentaires caninsCodes vestimentaires canins
Codes vestimentaires caninsCodes vestimentaires caninsCodes vestimentaires canins
Codes vestimentaires caninsCodes vestimentaires caninsCodes vestimentaires canins

Lire la suite

Publié le 12 Février 2002

Jean-François Bourdoulous, membre de l'école d'éducation canine de Saint-Brieuc : « Le chien, c'est un anti-stress formidable ».

Jean-François Bourdoulous, membre de l'école d'éducation canine de Saint-Brieuc : « Le chien, c'est un anti-stress formidable ».

Les animaux familiers, Jean-François Bourdoulous est « né dedans », comme il dit. De la ferme de ses parents, au pavillon briochin où il a fondé une famille, il en a toujours eu à ses côtés et ne conçoit pas la vie sans. Auprès de Ruxy et Réglisse, ses deux groenendaels, cohabitent en bon voisinage des poissons, un chat, un lapin nain et Pomme d'api, la tourterelle.

« Nous, on ne ferait pas sans, affirme Jean-François Bourdoulous. On aime tous les chiens, mais surtout les bergers belges groenendaels ». Jean-François Bourdoulous s'y connaît en chien pour être animateur à l'école d'éducation canine de Saint-Brieuc et délégué régional du club de race. «Le chien c'est un anti-stress formidable et il favorise les contacts avec les autres. C'est aux propriétaires de faire en sorte que leur attitude ne fabrique pas des « anti-chiens », car un animal de compagnie peut être cause de nuisances. Et, pour les enfants, ce sont d'excellents confidents». Combien de gros chagrins consolés avec un câlin tout poilu ?

Complicité à la maison et sur le terrain

Jean-François Bourdoulous a développé une complicité à double facette avec ses chiens. A la maison, en tant que bêtes de compagnie, et sur le terrain, lors des séances de sport canin. « L'agility fait pratiquer du sport au maître et sortir le chien. Cette complicité est tellement étroite qu'on n'a pas toujours besoin de parler. Sur le terrain, l'animal est attentif et intuitif ». Sur les parcours de l'école d'éducation canine, Réglisse, la coéquipière, a maintenant cédé sa place à Ruxy, son fils. A vingt mois, Ruxy est encore un chien turbulent «et un peu pot de colle. Dès qu'on s'intéresse à lui, il réclame des caresses et devient envahissant ». Avant Réglisse, Jean-François Bourdoulous a dressé sa mère : Gwalarn, morte à l'âge de dix ans. « Elle a connu l'arrivée de nos trois enfants et était très maternelle avec eux. Les petits adoraient se loger entre ses pattes. Nous, on était là pour veiller aux règles de sécurité. Malgré ça, un jour, on a retrouvé notre petite fille de trois ans endormie avec les chiots. Elle avait emporté sa couverture. La chienne a toujours eu de réelles affinités avec la petite ».

Chacun à sa place

Cette exception faite, Jean-François et son épouse inculquent aux enfants les limites à ne pas dépasser avec les chiens. « Chacun sa place dans la maison pour que le chien vous respecte en tant que leader ». Selon ce maître averti, malgré toute la tendresse qu'on peut éprouver pour son animal favori, il faut savoir garder raison. « Ça dérape quand tout est fait en fonction du chien et qu'on développe des sentiments humains envers lui. Si, par exemple, il s'approprie le lit ou le canapé de la maison et qu'il en devient propriétaire, ça devient l'esclavage. L'École d'éducation canine sert justement à rééquilibrer les relations ». Cela dit, il y a le cas particulier des personnes âgées. « Il n'y a rien de pire que de les séparer de leur animal lorsqu'elles doivent entrer en maison de retraite », convient le père de famille. «En tout état de cause, avant d'acquérir un chien, il vaut mieux s'informer sur son caractère, car on vit en moyenne dix à quinze ans ensemble. Il faut aussi envisager ce qu'on en fera pendant les vacances. C'est un acte à responsabilité ».

 

Lire la suite

Publié le 27 Août 2000

Voici quelques liens et références dédiés aux chiens (non exhaustives et en cours d'enrichissement) :

Organismes légaux et nationaux

  • Service public : La législation et les animaux domestiques
  • I-CAD : L'organisme d'identification des carnivores domestiques

 

Associations et fédérations nationales

  • FCI : Fédération cynologique internationale
  • CNEAC : Centrale canine (Commission nationale éducation et activités cynophiles)
  • ACTB : Association canine territoriale bretonne

 

Connaissances générales et références

  • Wikipedia.org : attention ce contenu est riche d'information, mais il n'a aucune valeur officielle, car son écriture est collaborative (ses sources ne sont pas vérifiées).
  • LOF : Livre des origines français (définition)
  • LOF Select : consulter le Livre des origines français
Liens, références et plus

Lire la suite

Publié le 26 Août 2000

Vous trouverez ici, quelques références bibliographiques qui peuvent vous aider à aller plus loin. Ce sont des témoignages d'expériences dont vous pourrez vous inspirer pour enrichir la relation que vous entretenez avec votre chien et pour lui permettre d'être à l'aise dans ses pattes.

Cette liste (classée par sujet) n'est pas exhaustive. Nous tenterons de l'enrichir aussi souvent que possible selon nos trouvailles et coup de cœur.

Avertissement : Chaque chien et chaque personne étant différents... vous ne trouverez pas ici de méthode universelle qui réponde à tout. Ces ouvrages, aussi dignes d'intérêts soient-ils, ne remplacerons jamais le travail que vous ferez et la relation que vous établirez avec votre chien.

COMPRENDRE les chiens et privilégier le renforcement positif dans l'éducation :

  • Comment parler chien - de Stanley Coren - Éditions : Biblio Payot (coll. Vie pratique).
  • Dans la peau d’un chien – d'Alexandra Horowitz – Éditions : Champs science - Flammarion.
  • Don’t shoot the dog ! – Le nouvel art de l’éducation – une relation à soi, aux autres, aux enfants et aux animaux – de Karen Pryor – Éditions : Du Génie Canin.
  • Guide d’éducation éthologique du chien – éduquer son chien en respectant sa vraie nature – de Pierre Jouventin et Guillaume Richard – Éditions : ULMER.
  • L'aboiement - Le son d'un langage - de Turid Rugass (Trad. Translated) - Édition française : DolceVitaDog.
  • Les signaux d’apaisement – Les bases de la communication canine – de Turid Rugaas (Tard. Sandrine Delattre et Alain Cadieu) – Éditions : Les Éditions du Génie Canin.
  • Sommes-nous trop « bêtes » pour comprendre l’intelligence des animaux ? – de Frans de Wall – Éditions : Les Liens qui Libèrent.


 

Références bibliographiquesRéférences bibliographiques
Références bibliographiquesRéférences bibliographiquesRéférences bibliographiques
Références bibliographiquesRéférences bibliographiques

MÉTHODES et outils :

  • 1er secours pour mon chienSavoir agir en attendant le vétérinaire – Guide pratique rédigé en collectif - Éditions : Iconegraphic (prix 2019 de la Centrale canine).
  • Apprendre à mon chien à marcher en laisse sans tirer – Catherine Collignon - Éditions : Les Éditions du Génie Canin.
  • Clickertraining – l’entraînement positif pour petits et grands – de Luc Grobben - Éditions : Luc Grobben.
  • Fais le beau ! – Révélez la star cachée dans votre chien – 101 leçon de dressage incroyables par le meilleur tandem d’’Hollywood - de Kyra Sundance et Chalcy – Éditions : Hors Collection.
Références bibliographiquesRéférences bibliographiques
Références bibliographiquesRéférences bibliographiques

Lire la suite